Vous êtes ici : Accueil > Archives > Année 2008-2009 > Sorties, voyages 2008-2009 > Le tir à l’arc à Jumièges
Publié : 22 juin 2009
Format PDF {id_article}

Le tir à l’arc à Jumièges

Ce texte parlera d’une des activités de Jumièges:le tir à l’arc. Il explique le déroulement de l’activité, ce qu’il se passe et les petits détails parfois drôles. Il y a aussi une brève description du moniteur:Thierry.

Après que nous sommes arrivés à Jumièges, que nous avons installé nos tentes et que nous avons mangé nous avons commencé sur les chapeaux de roues avec les activités. Un petit groupe composé d’une dizaine d’élèves dont je faisais partie est allé faire du tir à l’arc.

Nous sommes enfin arrivés et nous avons rencontré Thierry le moniteur de cette activité. C’est un adulte de taille moyenne. Il porte le bouc. Il est sympathique et fait souvent des blagues pas drôles, mais tellement insensées qu’elles nous font rire.

Il se trouve à côté d’une minuscule cabane en bois qui sert à ranger arcs, flèches et compagnie. Thierry a commencé enfin à nous expliquer les règles de sécurité du tir à l’arc. Puis les régles de base pour pouvoir tirer correctement. Ensuite il nous a confié des arcs différents par rapport à notre taille. Il nous a demandé si nous sommes droitiers ou gauchers. Les droitiers sont censés fermer l’oeil gauche et les gauchers l’oeil droit pour pouvoir viser. Il a donné des consignes pour tirer. Ensuite nous avons pris les flèches après que le chef désigné avait crié les mots qu’il fallait. Le plus souvent ces mots ont été « Patate ! » ou « C’est cool ! » auxquels nous étions censés répondre « Toi même ! ». Au début nous nous sommes acharnés en vain sur le blason. Pour la plus grande majorité d’entre nous ça a été la première fois que nous faisions du tir à l’arc et les flèches ont atterri le plus souvent en dehors de la cible, sur la paille ou dans l’herbe.

Heureusement que le moniteur se trouvait ici. Il a fait attention à tous nos gestes pour que personne ne soit blessé. Souvent il a corrigé notre position maladroite qui nous empêchait de tirer correctement :
« - Alors maintenant pour que tu puisses viser mieux tu vas tirer sur la corde jusqu’à ce que l’articulation de ton index vienne frôler ta joue !
D’accord ! Comme cela ?
Voilà tu l’as ! Tire encore plus sur la corde !
D’accord ! »

Vers la fin de la séquence de tir à l’arc nous avons fait des jeux qui consistaient à viser dans l’endroit désigné par Thierry. Quelques uns d’entre nous y sont arrivés. D’ailleurs ceux qui se sont le mieux défendus ont été des finalistes. Ils se sont confrontés. La flèche qui est la plus proche du centre gagne.

Le gagnant a été Wilfried qui est pourtant petit et pas très menu, même maigre mais ce qui ne l’a guère empêché d’être agile et rapide. Il est très intelligent ce qui lui a sûrement permis de bien viser. Il a aussi un bon état d’esprit. A la fin Thierry l’a récompensé avec une coupe car il s’est très bien défendu avec sa flèche la plus proche du centre.

Loretta