Vous êtes ici : Accueil > Archives > Année 2008-2009 > Sorties, voyages 2008-2009 > Sortie au Vieil-Evreux
Publié : 26 juin 2009
Format PDF {id_article}

Sortie au Vieil-Evreux

Le lundi 11 mai, les 5e et les 4e latinistes se sont rendus au Vieil-Évreux pour visiter un site archéologique datant de l’époque gallo-romaine. Ce site a été nommé par les archéologues Gisacum. Il se trouve à environ six kilomètres d’Évreux.
Cette sortie a été organisée par Mme Pottier (professeur de latin) et accompagnée par Mme Duflo (français), M. Gosset (musique) et M. Bernier (histoire géographie).

Les latinistes de 4e C et D racontent…

Vers 8h30, nous sommes partis en car du collège pour le site de Gisacum. Le trajet a duré un peu moins d’une heure. Nous avons commencé les activités à 10 heures.

Le matin, nous avons participé à un atelier qui s’appelait « Sur les traces des archéologues ». Nous avons d’abord regardé un diaporama. On nous a expliqué comment les archéologues font pour repérer les sites et les différentes méthodes de fouilles.
Il y a plusieurs façons pour un archéologue de trouver les emplacements de constructions anciennes :
- la prospection aérienne : si on soupçonne qu’il y a une construction antique sous une étendue de champs, on peut repérer son emplacement exact en regardant de haut par avion. Le principe est que, si un mur a été construit sous le champ, les plantations juste au-dessus seront soit plus petites que les autres, soit elles jauniront plus vite ;
- le sondage : on peut installer un appareil qui envoie des ondes dans le sol. Cela affiche une image : des lignes et des taches bleues indiquent où se trouvent les constructions.

Ensuite nous avons visité le musée où ont été exposés plusieurs objets trouvés pendant les fouilles et, après avoir rempli un questionnaire, nous sommes retournés dans la salle des activités pour faire un exercice pratique : nous avions une truelle avec laquelle nous devions trouver des os, du métal, des coquilles d’huîtres, des fragments de poterie, cachés dans un bac de terre.

Puis est venue l’heure du repas, nous avions apporté notre pique-nique. Nous avons déjeuné en plein air.

L’après midi, le guide nous a montré une maquette de la ville antique et des différents bâtiments. Gisacum est une ville particulière car elle a une forme hexagonale (très rare à l’époque).

Ensuite nous sommes allés sur le site archéologique où nous avons visité les thermes.

On nous a expliqué les différentes étapes de leur construction. Nous avons traversé toutes les salles et on nous a appris leur nom latin :
- le vestiaire (apodyterium) , 
- la salle chaude (caldarium)- le sol de cette salle était si chaud que les Romains mettaient des sandales de bois pour ne pas se brûler les pieds-,
- la salle tiède (tepidarium), 
- la salle froide (frigidarium), 
- les latrines ou les toilettes (latrinae).

Une chaudière permettait de chauffer les différentes pièces en utilisant le système d’hypocauste (envoi d’air chaud sous le sol et dans les murs).

La palestre (palaestra) était le lieu où l’on faisait du sport.

Après la visite, nous sommes vite retournés dans le musée car le temps menaçait. Puis l’heure de rentrer est arrivée. Nous sommes revenus au collège à 16h20.

Les 5e, eux, ont visité le site archéologique le matin et réalisé l’atelier archéologie l’après-midi.

Texte de : Inès B. , Jean B., Alice B., Cécile C., Célia C., Victoria C., Florian C., Martin D., Manon D., Quentin F., Guillaume H., Dimitri R., Pauline V.