Vous êtes ici : Accueil > Activités scolaires > Enseignements > Histoire des arts > 3e > HdA 3e - Autour de "l’Affiche rouge" : propagande, art, mémoire
Publié : 17 janvier 2011
Format PDF {id_article}

Histoire des arts

HdA 3e - Autour de "l’Affiche rouge" : propagande, art, mémoire

Dans le cadre de l’étude de la France pendant la 2e guerre mondiale, nous avons travaillé sur la façon dont la propagande nazie et vichyste cherchaient à diaboliser la résistance pour que les Français s’en détournent, voire la combattent.

L’arrestation puis la condamnation, à l’hiver 1943-1944 du "groupe Manouchian", composé de résistants étrangers, est ainsi l’occasion d’une intense campagne de propagande, par le biais des actualités filmées (visibles sur le site Jalons pour l’Histoire du temps présent de l’INA), ou d’affiches placardées sur les murs des villes françaises.

Affiche de propagande - fév 1944

Strophes pour se souvenir

Onze ans plus tard, Louis Aragon a raconté l’événement et sa place dans l’histoire de la 2e guerre dans un poème, Strophes pour se souvenir, mis en musique en 1959 par Léo Ferré sous le nom de l’Affiche rouge, contribuant ainsi à faire connaître cette histoire au plus grand nombre.


Leo Ferré - L’affiche rouge
envoyé par WaykeUp

Si l’événement est source de connaissance pour l’histoire de la guerre et de la résistance, sa médiatisation (négative, par la propagande allemande ou positive par Aragon / Ferré), a donné lieu à une étude dans le cadre de l’histoire des arts reproduite en pièce jointe.

A noter que le cinéaste Robert Guédiguian a adapté cette histoire dans le film L’armée du crime, sorti en septembre 2009.

Documents joints