Vous êtes ici : Accueil > Archives > Année 2009-2010 > Sorties et voyages 2009-2010 > Voyage en Italie 2010 > Le professeur de SVT a disparu... (épisode 4)
Publié : 17 juin 2010
Format PDF {id_article}

Le professeur de SVT a disparu... (épisode 4)

Puisque nous n’ avions plus de professeur, nous décidâmes d’aller au commissariat. Nous y rencontrâmesun jeune inspecteur, l’inspecteur BRUNETTI. Il était brun aux yeux bleus et très grand.Nous le connaîssions de réputation il était surnomé dans les articles de presses"Le jeune inspecteur prodige".Nous allâmes le voir et lui expliquâmes que nos professeurs avaient disparu.Soudain il nous dit de sa voix baroque "-Je vais vous aidez ". Pour nous ce fut un grand soulagement puis il nous demanda pour les éléments de l’enquête de faire la description de nos professeurs.nous commençâmes par monsieur Dias"-IL est de taille moyenne aux cheveux noir bouclés,les yeux marron et mal rasé".Ensuite nous fimmes la description de madame Aubert "-Elle est de taille moyenne,elle a les yeux marron et a les cheveux mi-long bouclés noirs." Il nous dit"-Merci pour cette minutieuse description les enfants,maintenant allez vous relaxre". Ce que nous fimes de suite en allant faire du shopping au Rialto qui autrefois était le quartier d’affaires de la ville. Vers 16h30 nous rentrâmes à Mogliano Veneto. L’essentiel était que la famillede nos correspondants soit là et qu’elle n’ait pas disparu comme nos professeurs. Le lendemain, nous retournâmes sur la place Saint-Marc où il y avait les maures qui tapaient sur les cloches a ce moment là.ON dit qu’on a donné beaucoup d’argent et a creuvé les yeux a ceux qui les ont construit pour pas qu’il ne reproduisent le mechanisme qui fait fonctionner les maures. Le temps d’une seconde nous eumes une pensée pour monsieur DIAS qui était dans les cachots du palais des doges. Soudain !!! nous nous rappelâmes qu’avant qu’il ne disparaisse brutalement il nous avait dit que nous ferions une expérience de visée sur l’ile de San Giorgio où il y avait plusieurs zetteres qui étaient des quais qui se faisaient frapper violemment par les vagues.. Donc nous allâmes sur l’île San Giorgio et fimes cette visée. Une fois celle-ci finie nous montâmes dans le campanile San Giorgio. de là-haut nous eûmes une vue magnifique sur Venise et sa lagune et nous eûmes l’impression d’être les rois du monde.Ceci était grandiose Après en avoir pris plein les yeux,hélas nous descendîmes du campanile san Giorgio et allames au jardin pour pique-niqueret chacuns devait se remettre les idées en place car après le pique-nique il fallait s’y remettre.